Professionnels des établissements de santé, formez-vous au métier de technicien de l’information médicale.

Apprenez les techniques de l’information médicale en 10 mois!

Votre nouveau projet professionnel commence ici !
Un projet de formation Le financement d’une formation Une VAE (Validation des Acquis) Autre information / question
Béatrice, en poste dans une clinique
Secrétaire médicale «Je suis en poste depuis une dizaine d’années, mais je sentais que mon travail évoluait et que je devais me former aux nouvelles techniques de l’information médicale. J’ai pu bénéficier d’un financement dans le cadre du plan de formation de ma structure. La formation de deux jours de cours tous les 15 jours m’ a permis de m’organiser entre ma vie professionnelle et personnelle. »

Déroulement et modalités de la formation technicien de l’information médicale :

Où se former ?

9

Centres d’enseignement
à votre écoute en
Nouvelle-Aquitaine

Quand ? Formation en 1 an de janvier à décembre.

Comment ?

Formation en présentiel

Bordeaux

Sur combien de temps ?


260
heures de cours

sur 1 an

Contenu

. Programme Environnement législatif, économique et politique des établissements sanitaires et sociaux

Pouvoir utiliser l’environnement politique, économique des organisations sanitaires, sociales et médico-sociales, comprendre les restructurations en cours et l’évolution des organisations.

Techniques de l’information médicale

 Être capable d’avoir une approche transversale des connaissances de base pour maîtriser la communication médicale (classification internationale des maladies /CIM-10, vocabulaire médical, anatomie, physiologie, biologie orientée codage PMSI, Dossier patient (contenu, organisation). Comprendre l’organisation d’un secrétariat médical ; maîtriser l’archivage des dossiers et intégrer les spécificités des documents (courrier de sortie, compte-rendu opératoires, extraction, codage, …).


Débouchés

  • Technicien de l’information médicale (TIM)

Diplôme

  • Certificat de compétences technicien de l’information médicale.

Formation technicien de l’information médicale (TIM)

Dans le contexte des réformes hospitalières, la mise en place de la tarification à l’activité (T2A) nécessite la professionnalisation des techniciens d’information médicale pour le traitement de l’information dans le cadre du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI). Collaborateurs directs des médecins des Départements de l’Information Médicale, les techniciens de l’Information Médicale (TIM) jouent un rôle essentiel dans un recueil de l’activité médicale de qualité et un codage optimal.

 Le technicien d’information médicale (TIM) a une fonction stratégique à l’hôpital. C’est lui qui trace, à travers des systèmes de codification, l’activité médicale faite par les différents services et les différents professionnels. C’est à partir de son travail, que l’hopital ou la clinique pourra être payé par la sécurité sociale.

A qui s’adresse la formation de technicien de l’information médicale ?

Ce certificat de compétence technicien de l’information médicale s’adresse aux secrétaires médicales, personnels soignants, agents administratifs d’établissements de soins, infirmiers, documentalistes … et autres professionnels ayant une expérience des services médicaux, une capacité de synthèse, de la rigueur et un maintien absolu de la confidentialité.

Comment s’organise la formation de technicien de l’information médicale ?

Le certificat de compétence technicien de l’information médicale, d’une durée de 260 heures, se déroule en alternance à raison de 2 x 2 jours par mois sur Bordeaux.

Quelles sont les compétences visées et les débouchées à la suite de cette formation de technicien de l’information médicale ?

Ce certificat constitue éventuellement une passerelle vers la licence TIM délivré par le Cnam

Compétences visées

Utiliser les ouvrages de codage des actes médicaux

Exploiter des savoirs relatifs aux pathologies médicales qui facilitent le codage du PMSI

Contrôler les informations relatives à l’activité médicale, leur cohérence et exhaustivité

Contrôler le codage des actes

Maîtriser les logiciels groupeurs, bases de données (Business Object, SQL, tableurs…) et les diverses nomenclatures

Être en veille par rapport aux innovations importantes, les évaluer et déterminer leur prise en compte dans les outils de tarification (PMSI, T2A ou VAP)

Mettre à jour et assurer la maintenance des outils de codage en fonction de l’évolution de la réglementation

Être en capacité de recueillir, transmettre des données médico-administratives, sous forme écrite ou orale

Produire des informations médicales pour analyse (extraction des données du système d’information, statistiques médicales, intégration et mise en cohérence des données)

Contribuer à améliorer le dossier patient : présentation, lisibilité ergonomie.